Chicama - Peru ...ainsi va la vie qui va [planche à vagues]

Aller en bas

Chicama - Peru ...ainsi va la vie qui va [planche à vagues]

Message  klems le Ven 13 Juin 2008 - 6:08

Vendredi 6 juin:

La très bonne session de la veille sur Pimentel m'a épuisé. Dur de se lever comme prévu à 4h45...Finalement le réveil se fera à 7h, tranquilou....Me voila parti en taxi en tacos avec la planche jusqu'à Chiclayo. Le journal, un ptit jus dans la rue et je choppe le bus de 8h45 pour Trujillo. Une traversée du désert plus tard, me voila sur le coup des 10 heures à Païjan, kilometro 600 sur la Panamericana. De là, après avoir gentillement rembaré les taxis qui voulaient me faire la course pour 15 soles, je prend le mini bus jusqu a Puerto Malabrigo pour 1 sol et redébarque à Chicama!!! Cette fois ci, l'orientation de la houle semble bonne, ça devrait rentrer. Pas besoin de longtemps pour me rendre compte que oui, cette fois je vais pouvoir surfer un bon Chicama, cette fameuse vague, dite la plus longue gauche du monde mais très capricieuse aux humeurs du Pacifique.

Petit voyage en mototaxi qui me dépose à "l Hombre", auberge face au spot, en haut de la falaise. Pfffff, ce que j ai devant moi, c'est juste ça:





Je compte jusqu à 15 lignes de vagues à la série qui déroulent depuis la Punta quasi jusqu'au Muelle du port....je dirais un bon kilomètre et demi, avec une section tubulaire face à l'auberge. La marée est au plus bas, les meilleurs conditions.

Je retrouve Nano, mon shaper de Pimentel, 48 ans au compteur et quasiment autant sur une planche et Fernandito son fils de 12 ans entrain de mater les vagues depuis le haut de la falaise. On avait rendez vous à 5h30 du mat au bus à Chiclayo, eux ce sont levé....moi pas! Du coup ils ont surfer la matiné et se sont gavé d'après leurs dires et je veux bien les croire à la vue du spectacle que j'ai devant moi!

Il est quasi midi, malgré les conditions, j'opte pour un bon gros déjeuner, un cherchage de pieu et une sieste. C'est plus raisonable après ma courte nuit.

Sur les coups de 15 heures, on se change, botines de rigueur, rochers obligent et après une bonne demi heure de marche la planche sous le bras, j'entre à l'eau. L'entrée est plus simple qu'à Pacasmayo. Tu rentres par une plage de rochers et de galets, là tu rames comme un porc pour passer une vague qui casse sur 200 metres d'un coup (et sur ton dos si tu calcules mal ton cannard), une fois passé en évitant que le courant ne t'emmène dans les rochers, tu t'assois sur la planche pour te reposer en attendant tranquilement que le courant ne t'emmène à l'inside comme sur un tapis roulant. Là, tu attends la série, tu rames "avec détermination" comme dirait Nano et hop c'est parti pour la machine à vague. On peut être trente au pic, si tu es motivé, que tu rames constamment pour être bien placé à l'inside, tu chopperas toujours des vague, la série, c'est 13 à 15 vagues quasi identiques! Le hasard fera que ma première vague sera sans doute ma plus grosse et puissante du week end! Take off, botum, roller, slalom entre Nano et Fernandito grand sourire affiché, et vlan roller, descente, roller, descente, cute back, descente, roller, woooooooooow qu est ce qui se passe! la vague n'en fini pas!!!

Je tomberais épuisé après bien 30 secondes sur la vague. De là, le courant ne te permet pas de revenir à la nage, tu sors, tu marche 15 minutes et tu rerentres...sauf pour les gringos friqués qui se logent dans les hotels a 200 $ la nuit et qui proposent un zodiac qui te dépose à l'inside et va te chercher à la fin de ta vague, ouf! J appelle pas ça du surf perso, tu surfes, tu rames et t'en chies, c'est comme ça! Ah oui, la renommée de Chicama en a fait une vague à touristes...sur 30 personnes au pic, 28 sont gringos à peu près. On aura de la chance, à cette heure ci, tous sont partis manger, on sera 5 à l'eau pendant 2 heures!

Après 3 entrées, les conditions se déteriorent un peu, la marée monte. Les séries se feront plus rares et connecteront moins jusqu'à la section tubulaire, ça ramoli. Pas grave, 6 vagues de plus de 20 secondes en 3 entrées, donc deux overhead sur les grosses séries, je jubile!

2 entrée de plus et je fatigue! Comblé, je préfère sortir et aller me reposer et boufer. Demain est un autre jour!

L'épaule de cette vague est incroyable. Quand tu surfes, tu as une épaule de 20 mètres devant toi, qui semble fermer tant elle est verticale mais qui en fait ne se casse pas la gueule, retenue par le vent onshore qui tappe les falaises plus au sud et repart en offshore plus au nord ! ça donne une épaule incroyablement tendue sur les grosses séries.







Nano







Fernandito







Nano







Nano







Nano



Samedi 7 juin:



Après un coucher à 8h la veille, lever 5h45 pour ceux qui n'ont pas abuser du Pisco. Aujourd'hui, la houle a un peu baissé et la marée est haute. La punta semble fonctionner moins bien. Nano nous emmène alors al cabo, un autre spot quelques centaines de mètres plus au sud de la punta. On se croirait en Indonésie! Les gauches sont certes plus courtes qu'à la punta mais chaque vague qui s'enroule autour du pointement rocheux à l'entrée de la baie est parfaite, certaines tubulesques et accompagnée d'une jolie trainée due au vent qui lui donne des alures de comète. Le soleil nous réchauffe, alors que la veille c'était grisaille style! Par contre gros échec pour moi, je décide de ne pas surfer en botines ce matin, pour cause d'ampoule...échec, l'entrée et la sortie se font par des rochers ben tranchants qui laisseront quelques marques sous ma plante et sur la planche, à cause d'une sortie délicate plus ou moins ratée...

8h, crevé, et après de bonnes vagues, toujours et encore des gauches, je file me recoucher jusqu a 11 heures. A midi, rebelotte à l'eau, cette fois ci de nouveau à la punta, beaucoup de monde, beaucoup de courant, moins de houle, Clément pas en forme, je ferais quand même 5 entrées pour au final une seule "bonne" vague bien que trop petite en taille à mon goût... Je me connais, je préfère stopper la session sur une bonne notte, je sors, file m'enfiler un bon plat péruvien, me changer, saluer les potos de Pimentel et zou dans le bus pour Paijan. Finalement à 18 heures, après une bonne heure et demi à attendre au bord de la Panamericana la planche sous le bras qu'un bus veuille bien s'arrêter, je choppe un bus de route qui m'emmenera, assis par terre 3 heures plus tard à Chiclayo.

Chicama, on se voit au prochain swell! chao chao!


[dmotion]https://www.dailymotion.com/video/x5rgl7_chicama512kstream_fun[/dmotion]
Nano, Fernandito, Imanol et le reste de la clique de Pimentel sur les vagues du samedi aprem.
Si l'incrustation de la vidéo ne fonctionne pas, elle est visualisable ici:
https://www.dailymotion.com/video/x5rgl7_chicama512kstream_fun





La clique de Pimentel le samedi après-midi







photos: Zorrito

klems

klems
Freerider

Nombre de messages : 1119
Localisation : Pérou
Date d'inscription : 14/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicama - Peru ...ainsi va la vie qui va [planche à vagues]

Message  Yann le Ven 13 Juin 2008 - 10:14

Wowww!! Les vagues de rêve!!!

_________________
avatar
Yann
Bouffeur d'uréthane

Nombre de messages : 5609
Age : 39
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 13/06/2005

http://www.Landyachtz.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicama - Peru ...ainsi va la vie qui va [planche à vagues]

Message  marc seguin le Ven 13 Juin 2008 - 11:03

Pendant quelques minutes j'y était avec toi mon gars!
avatar
marc seguin
Gnar Shredder

Nombre de messages : 3865
Localisation : Mtl
Date d'inscription : 11/08/2005

http://www.myspace.com/mtlslidecrew

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicama - Peru ...ainsi va la vie qui va [planche à vagues]

Message  klems le Sam 14 Juin 2008 - 1:17

Une passion ça se partage, merci les loulous, content que ça vous plaise!

klems
Freerider

Nombre de messages : 1119
Localisation : Pérou
Date d'inscription : 14/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicama - Peru ...ainsi va la vie qui va [planche à vagues]

Message  nowrist le Sam 14 Juin 2008 - 18:45

avatar
nowrist
Gnar Shredder

Nombre de messages : 2646
Localisation : montREAL
Date d'inscription : 02/11/2005

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicama - Peru ...ainsi va la vie qui va [planche à vagues]

Message  Julie le Lun 16 Juin 2008 - 13:06

Le paradis mec! Tu me donnes tellement l'envie d'aller surfer. Merci de partager avec nous!
avatar
Julie
Surf rider

Nombre de messages : 625
Age : 40
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 15/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicama - Peru ...ainsi va la vie qui va [planche à vagues]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum